Pratique

Savez-vous combien vous valez?

Avez-vous pensé un jour à procéder à un test d’auto valorisation ?

NON ! Est tout simplement la réponse récoltée, après une longue investigation à ce propos, cela dit que majoritairement, les salariés ignorent la légitimité de leur rémunération, et croient d’une grande innocence, qu’ils valent ce que l’employeur décide d’exiger comme mensualité.

Lors d’un entretien d’embauche, la négociation salariale, est un point difficile à traiter correctement, sur tout, quand vous ignorez véritablement la vraie estimation de vos compétences sur le marché des recrutements, et que votre dernier salaire se montre, comme l’unique référence dont vous vous disposez. Mais pensez vous que cette rémunération est juste à votre égard ?

La politique de rémunération diffère d’une entreprise à une autres, pour les entreprises syndiquées, la convention collective, est l’unique déterminément de la fourche salariale interne. Par contre, dans la deuxième catégorie des entreprises, qui ne se disposent pas de ce genre de convention, le service des ressources humaines sera votre unique délateur à ce propos.

Menez votre propre investigation :

Si vous ne disposez actuellement d’aucune fourchette ou estimation de revenu, que vous désirez proposer pour votre future job, fiez-vous à l’outil ‘’ Enquête sur la rémunération globale au Québec ‘’, publié annuellement par l’institut de la statistique du Québec. Un outil qui s’avère d’une grande utilité, sur lequel il est fortement conseillé de reposer, pour mieux se fixer une échelle salariale raisonnable. L’édition 2011, éclaire largement sur la fourchette du revenu annuel en fonction du type d’emploi à temps plein occupé en cette année. Ceci vous dévoilera le salaire maximum par spécialité, qu’il ne faut certainement pas dépasser, ainsi que la fourche minimale du quelle il sera indécent de travailler.

A lire  Le réseautage : l’homme dépasse largement le virtuel !

www.stat.gouv.qc.ca/publications/remuneration/rapport_erg.htm

Si vous avez du mal à vous positionner par rapport à cette échelle, demandez aux personnes de votre réseau personnel, combien gagnent-ils dans des postes similaires, afin de mieux affiner vos exigences. Dans le cas où vous êtes déjà en poste, et que vous souhaitiez remonter votre courbe salariale, tentez de postuler chez la concurrence, ceci figure le meilleur moyen de savoir à travers les propositions salariales rassemblées, si réellement vous êtes dans les normes, ou l’abus.

Il sera idéalement correct, si vous avez un parcours scolaire particulier, ou un bagage de connaissances spéciales, de le mentionner sur votre Curriculum Vitae, ça pourra intéresser plus particulièrement les institutions d’enseignement, qui détiennent ce genre d’informations pour attirer un maximum d’étudiants. De plus, plusieurs responsables de firmes & agences de recrutement, mettent en avant ce type d’infos utiles, en faveurs des employeurs quêteurs de candidats qualifiés.

D’autres part, une grande partie des employeurs préfèrent publier, sur leurs sites d’entreprises, réseaux sociaux et forums, un détaillent précis de l’ensemble des tâches demandées au salarié octroyé. Pour un meilleur gain de temps, essayez de consulter avec attention ces exigences, afin de savoir votre degré de compatibilité au poste demandé.

D’après plusieurs spécialistes du domaine de l’emploi & recrutement sur la province du Québec au Canada, il est judicieux de se positionner sur l’échelle salariale, une fois de nouvelles opportunités de posent, ça vous aidera à mieux faire votre rapprochement entre votre salaire actuel, et les nouvelles propositions.

A lire  L’engagement societal :

Le secteur de l’emploi : Est-il vraiment en crise ?!

C’est la crise ! Une expression qu’on vous livre généreusement, seulement quand il s’agit de négociation salariale, par contre elle représente une amère réalité 100 % révélatrice. Quand le secteur économique est en difficulté, toute la chaîne d’embauche s’influence négativement, dans cet état, on ne peut s’attendre qu’à des recrutements à moindre coût.

Si vos compétences vous mènes à une recherche dans un secteur d’activité, qui n’enregistre pas un taux de croissance avantageux. On vous conseille d’être prudent et objectif, il vous sera aussi conseiller de demander une régularisation de situation, à la reprise du marché.

Généralement, l’ensemble des petites entreprises, et celles situées en régions éloignées, sont la catégorie qui paye moins. En revanche, c’est même dans ce genre d’entreprises, que plusieurs possibilités d’avancement ou évolution peuvent se poser régulièrement, ceci est résulté du niveau hiérarchique duquel elles se disposent. Ce qui pourra vous donner la chance de cibler et d’atteindre un poste de haute responsabilité à court ou moyen terme !

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer