Autres

Travailler au Québec représente t-il encore un rêve ?!

<strong>S’installer et travailler au Québec, forme un eldorado pour plusieurs compétences dans le monde. Or, actuellement, et particulièrement sur la province du Québec, lorsqu’on décide d’y faire sa carrière professionnelle, il faut accepter de vivre dans le doute et l’incertitude, malgré que plusieurs possibilité d’avancement et de rebondir se montrent généreuses.

Pour les français désirant de faire carrière de façon permanente dans la province, ils doivent détenir d’un permis de travail valide, ceci leur permettra de pouvoir se mettre à une quête d’emploi dans les normes. On fait savoir dans ce sens, que sur le Québec, 90 % des offres d’emplois disponibles sur la région ne sont pas dévoilés sur les journaux !

Pour les employeurs : “Le candidat doit être capable de répondre à des besoins en termes de compétences. Lors de l’entretien d’embauche, il faut mettre en avant celles qui peuvent répondre aux besoins de l’entreprise. Le plus important au Québec n’est pas nécessairement le diplôme, mais plutôt le savoir-faire. C’est une grande différence culturelle, explique Yann Hairaud, en sa qualité de directeur de CITIM, Clef pour l’intégration au travail des immigrants. Il faut avoir un contact direct, ne pas avoir peur de déranger l’employeur. Il est essentiel aussi de faire un suivi de ses démarches d’emploi.”

A lire  En cours de construction

La majorité des recruteurs sur la région favorisent les compétences qui insistent sur le bon contact, qui se déplacent, et fournissent un grand effort pour obtenir un rendez vous, d’après les déclarations de Katy Harrouart, qui pour sa part a occupé de nombreux emplois depuis son arrivée au Québec. “Ce que je constate ici, c’est la facilité avec laquelle on peut enfoncer des portes, affirme-t-elle. Mais aussi celle avec laquelle on peut trouver du travail, y compris dans des domaines différents de sa formation et de ses expériences antérieures. Dans ma région, dans le nord des Laurentides, on ne m’a pratiquement jamais demandé de CV. On te fait vraiment confiance. Les employeurs cherchent davantage une personnalité, un potentiel, qu’un diplôme.”

L’instabilité, n’a l’air de surprendre personne sur la province du Québec, plusieurs candidats se mobilisent d’un emploi à un autre, sans même dépasser l’année chez une seule organisation ! Ceci dévoile bien des vérités sur le futur de l’emploi au Québec, ce qui ne fait plus de cette destination un rêve pour plusieurs étrangers.

 

Source : www.algerienetwork.com

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer