jobMAG tout sur l'emploi au Québec et au Canada

Un réembauche forcé !

Un réembauche forcé !
mai 20
17:44 2015

La ville s’est trouvée forcée de réembaucher un ex travailleur d’ExpoCité. Employé depuis 29 ans en qualité de coordonnateur aux opérations, M. Benoît Dion a été destitué de son poste en septembre 2014, en raison de la restructuration administrative de l’organisme en question.

Le poste qu’occupait l’homme en question est alors remplacé par deux types de job, qui sont : un poste de chef aux opérations et contremaître à la maintenance. Soit deux postes pour lesquels Benoît Dion obtient une entrevue qui se solde toutefois par «un constat d’échec», de l’aveu même du plaignant.

La CRT pour sa part, souligne l’initiative de la compagnie en question de la réorganisation de la division des opérations à ExpoCité sans véritablement licencié les anciennes compétences de l’entreprise : « Il n’y a pas de lien de causalité entre la réorganisation et l’abolition des postes de coordonnateur ». La CRT estime que les tâches des nouveaux chefs aux opérations sont «essentiellement les mêmes» de celles des coordonnateurs.

Or la décision fait valoir que ce congédiement était déguisé puisque les conditions d’admissibilité à l’emploi excluaient d’emblée M. Dion. «Le sort était jeté et le plaignant n’avait aucune chance d’obtenir le poste.» «Les exigences de l’employeur sont déraisonnables», tranche donc la commissaire. Dans sa décision, elle ordonne donc à la Ville de Québec de réintégrer Benoît Dion au sein d’ExpoCité d’ici 30 jours.

 

Source : www.journaldequebec.com

Related Articles