jobMAG tout sur l'emploi au Québec et au Canada

Les systèmes électroniques de la collecte de sang, élimineront t’ils la main d’œuvre humaine au Québec ?!

Les systèmes électroniques de la collecte de sang, élimineront t’ils la main d’œuvre humaine au Québec ?!
mai 18
18:09 2015

Héma-Québec, réalise une avant première technologique, en installant sur l’ensemble de ses cliniques de dons de sang, des systèmes électroniques révolutionnaires, remplaçant ainsi toute la paperasse en papier, par un bracelet code-barres.

Le donneur recevra dès son arrivé, le dit bracelet, qui consiste à archiver l’ensemble des données et informations, à chaque étape du don de sang. Ainsi qu’au lieu de remplir le formulaire médical en papier, le donneur le remplira électroniquement. Cette opération se classe comme étant une grande amélioration dans le travail ainsi que dans l’efficacité d’Héma-Québec.

« Le gros avantage des données électroniques est de limiter la manipulation des informations et de diminuer les risques d’erreurs… Pour le donneur, il n’y aura pas tant de différence, mis à part le donneur fréquent qui verra son questionnaire médical un peu allégé puisque certaines questions ne lui seront posées qu’une seule fois.» Explique le porte-parole Laurent-Paul Ménard.

Il rajoute notamment, que le changement opérationnel que portera cette pratique, n’engendrera pas de négativité, en matière de la perte d’emploi chez la même source. D’après M. Ménard : « L’examen de chaque dossier fait par les infirmières après chaque don continuera de se faire, mais c’est seulement dans la façon de travailler qu’il y aura des changements ».

La volonté d’Héma-Québec, ne se souligne pas par une opération de réduction des travailleurs, mais bien réduire son empreinte environnementale, tout en rassemblant une base de données numérique conforme. « Nous utilisons environ 350 000 feuilles annuellement pour les questionnaires médicaux. Il est certain qu’on réduira notre consommation de papier, mais il ne faut pas oublier que les systèmes informatiques aussi ont une empreinte. On parle plutôt de transfert que d’économie. L’important pour nous reste l’aspect opérationnel. Nos données seront accessibles plus facilement et plus rapidement avec ce nouveau système. Nous aurons donc une traçabilité des dons plus rapide», explique M. Ménard.

Note :  L’opération de la collecte de sang du Cercle de fermières de Repentigny,  aura lieu le lundi 25 mai de 13 h 30 à 19 h 30, dans la salle du conseil de l’hôtel de ville de Repentigny, situé au 435, boul. Iberville à Repentigny.

 

Source : www.hebdorivenord.com

Related Articles