jobMAG tout sur l'emploi au Québec et au Canada

Les jeunes pêcheurs du Québec, au cœur du programme financier du MAPAQ.

Les jeunes pêcheurs du Québec, au cœur du programme financier du MAPAQ.
mai 17
18:13 2015

Un appui financier au profit du secteur de la capture, a été annoncé par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, cette mesure vis particulièrement à encourager les jeunes pêcheurs à prendre la relève des entreprises de pêche commerciale existante. Le Ministère met à la disposition des personnes âgées de moins de 40 ans, un soutient financier, qui s’estime à 20 % du total de l’investissement. L’aide ministérielle peut atteindre la somme de 25 000 Dollars, dans l’objectif de réaliser une première entreprise, opérante dans le secteur de la pêche.

A ce volet M. Paradis a dévoilé son opinion, en disant que « Plus que jamais, les jeunes des régions maritimes jouent un rôle capital dans l’avenir des pêches. Soutenir concrètement ceux qui souhaitent s’établir dans les pêches  est l’objectif de ce programme qui leur fournit les moyens dont ils ont besoin pour concrétiser leur rêve d’acquérir leur première entreprise de pêche. Notre gouvernement s’engage ainsi à valoriser ce beau métier et à perpétuer cette véritable passion transmise de génération en génération ».

Pour rappel, le programme d’aide financier au jeune pêcheur du Québec, et depuis son lancement, en 2008, a connu un véritable succès en aidant près de 127 pêcheurs à relever le défit de l’entreprenariat en créant leur première entreprise dans le domaine de la capture. En vertu de ce programme, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a attribué une aide financière totalisant près de 3,1 millions de dollars en vertu de ce programme.

M. Chevarie pour sa part a exprimé sa joie, vis-à-vis du succès qu’a réalisé ce programme jusqu’alors, en disant : « Je suis particulièrement fier de la reconduction de ce programme qui donne un sérieux coup de main à la relève dans le secteur de la capture.  Grâce à cet appui, nos jeunes entrepreneurs sont en mesure de reprendre le flambeau et d’apporter leur contribution à la vitalité et à l’économie de leur communauté ».

On souligne que le secteur de la pêche, ainsi que l’aquaculture commercial, représente un moteur d’une grande importance sur l’économie de la zone du Québec. Annuellement, cette activité industrielle offre de l’emploi à plus de 3 000 pêcheurs et aides pêcheurs, l’industrie souligne également 300 options de carrière dédiée à l’aquaculture et 4000 emplois dans les usines de production en ce sens. Soit une retombées économiques qui touche les 300 millions de dollars.

 

Source : www.lavantage.qc.ca

Related Articles