jobMAG tout sur l'emploi au Québec et au Canada

La FTQ appuie l’initiative de Pierre Karl Péladeau.

La FTQ appuie l’initiative de Pierre Karl Péladeau.
mai 20
18:00 2015

La FTQ appuie l’initiative de M. Karl Péladeau, réclamant l’existence d’un vaste forum économique à l’automne, malgré qu’elle n’est certainement pas convaincue de la sincérité progressiste du nouveau chef péquiste.

M. Daniel Boyer, en sa qualité de président de la centrale, supporte le geste du chef de l’opposition officielle. M. Péladeau talonne M. Philippe Couillard depuis mardi, au sujet de la nécessité de réunir les acteurs sociaux, pour doter la région du Québec d’une sincère politique d’emploi.

Pour sa part le 1er ministre, a rejeté clairement l’offre de collaboration, en glissant hier, lors de la rentrée de la réunion hebdomadaire de son conseil des ministre : «Nous autres, les grands-messes, on ne croit pas à ça» ! Or rien ne peut décourager M. Daniel Boyer, qui pour sa part a déclaré que : «Je vous avoue que l’idée qu’a soumise M. Péladeau s’inscrit directement dans ce qu’on revendique, a-t-il soutenu en entrevue avec notre Bureau parlementaire. On interpelle le gouvernement à établir un véritable dialogue social au Québec.»

«M. Péladeau n’était pas le choix des affiliés, qui avaient décidé de s’impliquer dans la course à la chefferie du PQ, donc il a des preuves à faire», Ajoute t’-il, tout en insistant que le souffre que l’actionnaire de contrôle de Québecor a un passé est «pas mal antisyndical».

Le président de la FTQ réclame depuis toujours la modernisation du Code du travail, particulièrement la loi antibriseurs de grève. Il s’attend à ce que le PQ revienne à la charge dans ce dossier ; Le syndicaliste, reconnaît également que la situation de Pierre Karl Péladeau, aspirant premier ministre et patron de presse, est inquiétante. «On est préoccupé, comme j’imagine la plupart des citoyens au Québec», plaide-t-il.

 

Source : www.journaldemontreal.com

Related Articles